accueil - la promo du jour - mon site pro - j'aime


j’ai découvert…

Salut les bourricots! (copyright beau-papa)

Alors que je partais m’acheter mon Dermophil Indien annuel au Monop’ du bout de la rue, rien ne se passa comme prévu.

Tout d’abord je pense que j’ai subi l’influence d’une fashionista qui pourrait presque être ma fille, et je me méfie d’elle depuis qu’elle habite avec une sorcière vaudou, puisque je suis ressortie avec un Labello à la Fraise (bien sur).

La couleur déjà est pas mal, transparent (à légère tendance rouge):

labello.jpg

Pour l’odeur c’est facile, vous reconnaîtrez aisément le parfum E226 des yaourts Pianola de chez Stuart Lidl.

Puis mon regard a été attiré quand même vers la marque de prédilection, le summum du baume à lèvres, le saint père de l’hydratation labiale, DERMOPHIL.

Mais mon esprit de blonde coloriste a tout de même pressenti que quelque chose était bizarre

Pourquoi ce Dermophil était-il si ÉNOOOORME?

Qui aurait bien pu avoir besoin d’un tel objet?

Ferait-il des modèles collector et je venais de découvrir là sous mes yeux, l’exemplaire pour Emmanuelle Béart ou le séant d’un Bonobo?

lips1.jpg

Que nenni!

dermophil.jpg

C’était donc pour les petits petoux de votre serviteuse, maltraités par le soleil et le sable en jolies mules barcelonaises. (avec moi: « Ooohhh trop dur! »)

Et là, je me dis « GO! GO! GO! Je teste! »

Et bien je n’ai rien à redire! ça me foutrait presque les boules mais ce produit, emballage inclus, est top!

Il s’agit d’un stick déjà, donc on n’en a pas plein les mains après,

l’odeur de cédrat vert (celui-là même qu’on met dans les Mojitos) est très agréable

et après 1 nuit (ouane singueul naït) d’application (dans des chaussettes comme ça, ça fait masque) mais pieds tout sec était doux comme ceux de bébé (la couche culotte en moins).

Donc, rapide, agréable, pratique, PARFAIT!

Ceci n’est PAS un billet sponsorisé, mais j’aurais bien aimé l’avoir au moins gratos (env. 6,5€) ;)

Article(s) sur le même sujet :

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share