accueil - la promo du jour - mon site pro - j'aime


Parce que perdre sa journée ça va trop vite…

Bon voilà… Il est 18h19 et j’ai pas bossé, et pour autant j’ai quand même fait plein de choses, mais pas bosser.
Déjà ce matin c’était mal parti car je me suis rendormie au lieu de me lever tout de suite et comme entre 2h30 et 3h30 j’ai pas dormi (simplement parce que j’ai plus l’habitude me coucher tôt, du coup à 2h30 j’étais déjà « reposée » et n’arrivais plus à fermer l’oeil) et je ne me suis réveillée qu’à 10h30.

Raaah ça m’énerve ça, pour 3 choses:

1 parce que je dois me droguer à heure régulières (à l’insuline) sinon c’est pas bien pour la santé,

2 parce que la journée est déjà sérieusement compromise sur le volume de travail abattu,

et 3 parce que c’est pas comme ça que je vais pouvoir m’endormir à 22h encore une fois.

Bon, que neni les ondes négatives, et je vais prendre une douche et là, les 2 serviettes de bain consécutives et propres que j’attrape sentent bizarre… (Une fois j’ai dû me relaver à cause de ça mais là pas cette fois).

Je me mets sur l’ordi, mets mon site à jour avec pile poil une nouvelle boutique pour celles qui veulent avoir la même armoire que Myrtille (enfin il me semble car je suis pas allée voir en détail ce que ça proposait mais ça avait l’air pas mal), je mets pleins de nouveaux codes de réduction, on mange, puis comme le mardi soir j’ai chant, je bosse un peu la voix et ma chanson du moment pour ne pas arriver au dernier moment sans avoir réviser et je me suis lancée dans plein de courrier qui traînait.

Là plus de timbres, je dois donc passer à la poste avant d’aller au chant. Et pis je vois dans l’entrée qu’on a des chèques à déposer et « que le banquier je suis sure que ça lui ferait plaisir de les avoir au + vite ». Et comme sur le trajet du chant je voulais aller voir à la mercerie pour des montures de broches, une fois mon rétro-planning fait, je me dis « allez zou, faut que j’y go tout de suite! »

Me voilà partie, banque, poste, ok. J’arrive à la mercerie et là, comme d’hab j’attends 3 plombes, c’est le bordel, les mamans savent pas où faut attendre, les nenettes s’en tapent un peu et en font passer bien 4 ou 5 devant moi. Je me sens devenir verte et fait tout mon possible pour esquisser un sourire quand vient mon tour.
Comme je suis dans les clous je prends mon temps (mais enfin bon pas trop non plus) et là coup de fil, le prof de chant qui s’est gouré et qui m’attendait à 17 et pas à 18h comme d’hab. C’est reporté. Du coup j’en profite pour repasser vers les boutons pour faire les yeux de mes poissons et prendre quelques plumes.;) Je remonte illico et c’est déjà 18h30 et là franchement, j’ai pas envie de lancer ‘toshop et de me mettre sur ma page. Je la finirai demain et vais peut-être faire une petite broche avant de mettre « Manchester-Lyon, le miracle ou la pâté ». :)

Encore une journée de + en – comme dirait l’autre…

Article(s) sur le même sujet :

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share